style et histoire

cathédrale au milieu des champs

L’église de Blécourt surgit dans la campagne avoisinante comme une véritable cathédrale des champs et des forêts.

ouvertures romanes en bas et gothiques en haut

Le style de l’église est un style de transition où le roman s’harmonise avec le gothique.

l’église est en forme de croix latine de 36 mètres de long sur 18 mètres de large et de 16 mètres de haut sous la voûte. Il est clairement acquis que l’église actuelle a été construite sur les restes d’une ancienne église ou chapelle, construite par Dagobert au VIIe siècle, mais ce haut lieu spirituel remonterait même au début du christianisme.

Dans tous les cas, Blécourt est un des 10 premiers pélerinages en France au 7e siècle.

l’église de Blécourt pose question.

Pourquoi un bâtiment de cette taille dans un tout petit village qui n’a jamais dépassé 200 habitants ?

Dagobert 1er

Depuis probablement un petit oratoire jusqu’à la majestueuse bâtisse actuelle, depuis Dagobert, Sire de Joinville (ami et historiographe de Louis IX- saint Louis), le pape saint Léon IX, Jeanne d’Arc et jusqu’aux simples pélerins d’aujourd’hui, particulièrement ceux de Compostelle, Blécourt a toujours été un lieu d’accueil et de recueillement où l’Histoire à rendez-vous avec le présent pour donner sens à toute vie humaine. la célébrité de Blécourt remonterait donc aux âges les plus reculés et se perpétue de siècles en siècles

Quelques dates…

  • 622 Dagobert 1er (le bon roi Dagobert) vient à Blécourt implorer la Vierge Marie pour être guéri d’une fièvre maligne et promet de construire une église à la place, sans doute, d’une petite chapelle;
  • 1050 passage du pape Léon IX, grand pape voyageur en route pour un concile régional à Reims. Un pape qui connaît Blécourt ?
  • 1140   Don des propriétés de Blécourt à l’abbaye de St. Urbain pour reconstruire l’église.
  • 1209   Accord entre l’Abbé de l’abbaye de Saint Urbain et le curé de Blécourt:  2/3 des dons des pèlerins iront à l’abbaye mais celle-ci doit contribuer aux dépenses de l’église
  • 1223   Geoffroy IV de Joinville donne des droits aux gens de Sombrupt pour extraire les pierres pour la reconstruction de l’église
  • 1235   Simon, sire de Joinville: “Afin d’obtenir une mort sainte dans la paix de Dieu, nous avons donné des terres et forêts pour la reconstruction de l’église en l’honneur de la Mère de Dieu…”
  • 1272   Consécration de l’église par les évêques de Chalons, Toul, Langres et les abbés des abbayes de St. Urbain, de Jovilliers et de Montier-en-Der
  • 1842   Inscription de l’église sur l’inventaire des Monuments Historiques
  • 1945   Reprise des pèlerinages (en septembre)
  • 1994   Electrification des cloches
  • 1998   Restauration de la façade ouest, du portail d’entrée et du transept ouest
  • 2017   Réaménagement du choeur avec un nouveau plancher en mélèze de Sibérie et nouvel éclairage LED
choeur en bois de mélèze de Sibérie